· 

Episode 3 : La loi, un pédagogue mal compris (série : la bible en quelques minutes)

Episode 3 : La loi, un pédagogue mal compris (série : la bible en quelques minutes)

 

Jusque ici nous avons vu que Dieu a créé un monde parfait où il y a placé L'Homme qui était censé étendre le jardin d'Eden sur toute la surface de la Terre mais qui, malheureusement, a choisi de ne pas faire confiance à Dieu, de Lui désobéir et s'est ainsi retrouvé chassé de ce lieu où les Cieux et la Terre ne faisaient qu'un...

Maintenant, parce qu'Il nous aime, Dieu veut trouver un moyen de rétablir toutes choses afin que la création toute entière ne fasse qu'un avec son Créateur.

Dans cette vidéo, nous allons voir les premières étapes de ce chemin de rédemption.

 

L'élection : pourquoi eux et pas nous ?

 

Après avoir été chassés du jardin d'Eden, les Hommes ont commencé à se multiplier. Mais de générations en générations, ils se sont de plus en plus éloignés de Dieu, jusqu'à Le "perdre de vue" complètement. Ainsi, pour sauver les hommes, Dieu doit d'abord se révéler à eux. Pour cela, Il choisit un homme : Abraham, qui va devenir le père d'une nation : le peuple d'Israël, au travers duquel Dieu va agir puissamment et d'où sortira le Sauveur du monde.

 

Le principe d'élection est omniprésent dans la bible ; on le voit donc avec Abraham, le père de la foi, mais aussi avec Moïse qui fait sortir le peuple de l'esclavage en Egypte, avec les juges, les prophètes, les rois (notamment le roi David) et bien sûr avec le Messie, Jésus, qui fera d'ailleurs la même chose en choisissant 12 disciples.

Cela nous amène à comprendre une chose : Dieu veut collaborer avec les hommes, Il ne veut pas S'imposer !

 

Mais ne nous y trompons pas : ce n'est pas parce qu'on est choisi par Dieu qu'on est meilleur que les autres ! Dieu a d'ailleurs plutôt tendance à choisir ceux qui nous semblent être les plus petits, les plus faibles, les plus incompétents... En fait, Il n'a pas besoin et ne recherche pas nos forces, notre savoir, nos compétences, ... (qui seraient d'ailleurs plus un frein qu'autre chose) ; Il a besoin de notre confiance pour que Lui puisse agir au travers de nous. Parce que c'est Sa Force qui compte !

 

Donc pas de place ici pour un complexe d'infériorité ou pour de la jalousie, sachant en plus que chacun d'entre nous est choisi pour quelque chose en particuliers. Dans Son plan salvateur, Dieu avait besoin d'un peuple pour se révéler au monde et apporter le salut à toute la création, et Il a choisi le peuple d'Israël, c'est à dire le peuple de Jacob, le petit-fils d'Abraham qui a été renommé Israël par Dieu (Gn 32.28). Alors saisissons-nous de ce que Dieu nous donne au travers d'eux ! Le Sauveur c'est vrai (ce que nous verrons dans une prochaine vidéo) mais avant cela, la loi. C'est ce que nous allons voir dans cette vidéo.

 

Une loi pour sauver l'humanité ?

 

Ce que l'on appelle "la loi" est le regroupement de tous les commandements et ordonnances donnés par Dieu au peuple d'Israël lorsqu'il était dans le désert après sa sortie d'Egypte où il était tenu en esclavage. Il y en a 613 en tout et on les retrouve dans les livres bibliques suivants : Exode, Lévitique, Nombres et Deutéronome. Elle concerne aussi bien le domaine moral, éthique, que la justice, l'hygiène, l'agriculture et les rituels de purification spirituelle...

 

Les commandements divins, aussi bons soient-ils, ne peuvent pas sauver l'humanité ; et Dieu le sait très bien ! On l'a d'ailleurs très vite vu avec l'histoire d'Adam et Eve et le fruit défendu que nous avons abordé précédemment : il y a eu le commandement, la désobéissance puis les conséquences dramatiques. Et l'histoire se répètera de la même manière ! A chaque fois que Dieu donne de nouvelles ordonnances, nous voyons dans la suite de l'histoire comment le peuple n'aura de cesse de les transgresser... 

 

Mais alors pourquoi Dieu a voulu donner ces lois sachant très bien que les hommes ne les suivraient pas ?

 

L'apôtre Paul nous dit que la loi est sainte et le commandement est saint, juste et bon (Rm 7.12), alors regardons ensemble de plus près cette loi.

 

La loi : une alliance

 

La loi est le prolongement de l'alliance que Dieu a faite avec Abraham. Depuis Abraham, Dieu n'a cessé de rappeler cette alliance en disant qu'Il le bénira lui et ses descendants, qu'Il les protégera, qu'Il sera avec eux et qu'Il sera leur Dieu. Maintenant, Dieu s’apprête à donner le cadre de cette alliance, la partie qui revient à ceux qui veulent Le suivre s'ils désirent rester sous la bénédiction et la protection de Dieu :

 

"Vous avez vu ce que j'ai fait à l'Égypte, et comment je vous ai portés sur des ailes d'aigle et amenés vers moi. Maintenant, si vous écoutez ma voix, et si vous gardez mon alliance, vous m'appartiendrez entre tous les peuples, car toute la terre est à moi ; vous serez pour moi un royaume de sacrificateurs et une nation sainte."

(Exode 19.4-6)

 

La réponse du peuple ne s'est pas faite attendre :

 

"Le peuple tout entier répondit : Nous ferons tout ce que l'Éternel a dit."

(Exode 19.8)

 

 

C'est comme un mariage en fait ! Abraham, le père de la foi, a reçu le signe de cette alliance (bon, là il ne s'agissait pas d'une bague au doigt mais d'une circoncision...à chaque époque sa culture !) et le peuple d'Israël a reçu la loi, qui n'est ni plus ni moins les termes de cette alliance. C'est un peu comme l'échange des promesses que l'on fait lorsque l'on se marie, comme si Dieu disait au peuple : "Si vous vous aimez les uns les autres et que vous m'aimez, sachez que je vous bénirai, je vous protégerai et je demeurerai toujours avec vous".

 

Ainsi, après que Dieu ait "fait la cour" au peuple d'Israël en les sortant du pays de l'Egypte, en prenant soin d'eux et en les aimant, Il leur donne la loi un peu comme une demande en mariage, afin que, si le peuple accepte, ils s'appartiennent mutuellement et qu'ils ne fassent qu'Un ! 

 

Malheureusement, même si le peuple dit vouloir faire tout ce que Dieu demande, il n'y arrive pas... Mais Dieu ne s'arrête pas là ! Il va maintenant se servir de cette loi comme d'un pédagogue, jusqu'à ce que vienne Celui qui peut l'accomplir.

 

La loi : un pédagogue

 

C'est dans le chapitre 3 de la lettre aux Galates que l'apôtre Paul utilise le terme "pédagogue" pour parler de la loi. Je lui ai emprunté cette expression pour le titre de cette vidéo : "La loi, un pédagogue mal compris".

 

J'ai choisi ce titre parce que, dans l'inconscient général, la religion est réduite à une simple liste de choses à faire et de choses à ne pas faire afin d'être aimé et accepté par Dieu. Et malheureusement c'est le cas et la réalité de beaucoup de croyants ! Mais si c'est ça la religion, alors Dieu n'aime pas la religion !!!

 

Dieu n'a pas instauré la loi pour que ceux qui Le suivent aient la Vie par la loi ! Que vous soyez croyant ou non-croyant, il faut vraiment se sortir cette idée de la tête car c'est un des plus gros obstacle qui nous empêche d'être touchés par Dieu et de toucher Dieu ! On ne doit pas faire les choses pour avoir, mais parce que l'on a !

 

Paul est très clair sur le sujet alors regardons d'un peu plus près son argumentaire :

 

"Voici seulement ce que je veux apprendre de vous : est-ce par les œuvres de la loi que vous avez reçu l'Esprit, ou par la prédication de la foi ?"

(Galates 3.2)

 

L'apôtre commence par l'évidence de l'expérience : il met en opposition les œuvres de la loi (la pratique et la mentalité que lui et ses pères ont depuis plusieurs centaines d'années) et la prédication de la foi (qui vient d'apparaître suite à la mort et la résurrection de Jésus). Il sous-entend clairement ici que les œuvres de la loi ne produisent aucun fruit spirituel alors que l'on peut recevoir simplement l'Esprit (c'est à dire la Vie, l'Amour, la Réalité de Dieu en nous) en croyant, suite à la prédication de la foi.

 

Puis Paul insiste sur ce point en rappelant qu'Abraham, le père de la foi et l'origine de l'alliance entre Dieu et les Hommes, a été déclaré juste parce qu'il a cru et qu'il a fait confiance à Dieu, et ce bien avant que la loi ne soit donnée d'ailleurs !

 

"Comme Abraham crut à Dieu, et que cela lui fut imputé à justice, reconnaissez donc que ce sont ceux qui ont la foi qui sont fils d'Abraham. Aussi l'Écriture, prévoyant que Dieu justifierait les païens par la foi, a d'avance annoncé cette bonne nouvelle à Abraham : toutes les nations seront bénies en toi ! De sorte que ceux qui croient sont bénis avec Abraham le croyant"

(Galates 3.6-9)

 

L'argumentaire continue en citant les écritures qui déclarent que le juste vivra par la foi ; autrement dit : on est justifié par la foi. Or la loi va à l'encontre de cela puisqu'elle sous-entend qu'on est justifié en la mettant en pratique :

 

"Et que nul ne soit justifié devant Dieu par la loi, cela est évident, puisqu'il est dit: Le juste vivra par la foi. Or, la loi ne procède pas de la foi ; mais elle dit: Celui qui mettra ces choses en pratique vivra par elles."

(Galates 3.11-12)

 

On en vient donc à la question : "Mais alors à quoi sert la loi ???" ! Paul pose également cette question et y répond :

 

"Pourquoi donc la loi ? Elle a été donnée ensuite à cause des transgressions, jusqu'à ce que vînt la postérité à qui la promesse avait été faite"

(Galates 3.19)

 

Puis l'apôtre termine en concluant :

 

"Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi. La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue. Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus Christ ; vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. Il n'y a plus ni Juif ni Grec, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Jésus Christ. Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d'Abraham, héritiers selon la promesse."

(Galates 3.24-29)

 

 

La loi est donc un pédagogue et non la source de la Vie. Elle nous montre les standards de Dieu et notre incapacité à les atteindre, nous enfermant ainsi sous la condamnation et ne nous laissant plus d'autre choix que de croire que Dieu nous aime suffisamment pour ne pas nous laisser vivre (ou plutôt mourir) ainsi.

 

Heureusement c'est le cas ! Et dans cet Amour Dieu nous donne la Grâce de ne plus faire peser sur nous le poids de notre condamnation car Jésus l'a prise à notre place !

 

La loi c'est l'Amour

 

Si vous lisez ce qu'on appelle la loi (incluse du deuxième au cinquième livre de la bible donc) il y a de fortes chances que vous ne compreniez pas tout, et même que certaines choses vous choquent ! Mais il faut garder en mémoire que c'était il y a plus de 3000 ans, et dans une culture orientale qui plus est ! On est très loin de la mentalité contemporaine occidentale !

 

Heureusement pour nous, Jésus vient nous simplifier la tâche en résumant ainsi :

 

De ces deux commandements (Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée / Tu aimeras ton prochain comme toi-même) dépendent toute la loi et les prophètes

(Matthieu 22.40)

 

Paul aussi le déclare :

 

Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci :

Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

(Galates 5.14)

 

Et oui ! A cause du fossé culturel et de notre mentalité légaliste cela ne nous saute pas forcément aux yeux à la lecture, mais Jésus (tout comme Paul) vient nous préciser que ce qui a inspiré cette loi c'est bien l'Amour ! Pas très surprenant puisqu'elle vient de Dieu et que Dieu est Amour !

 

Ce résumé "désacralise" également la vision humaine de la loi. En effet, l'Homme a tendance à figer les choses dans le marbre (d'autant plus si c'est Dieu qui les a données) ce qui induit des raisonnements très religieux où les commandements (qui sont perçus comme des règles froides car il n'y a aucun discernement de l'Esprit d'Amour qu'il y a derrière) doivent être appliqués à la lettre, même des millénaires après et dans des contextes et cultures radicalement différents. Ce n'était pas ce que Dieu avait en-tête, la preuve avec Jésus qui choque régulièrement les hautes autorités religieuses de son époque pour qui il enfreignait souvent la loi. Or, nous savons que Jésus est venu accomplir la loi (Mt 5.17) et qu'Il l'a accomplie (Jn 19.30) !

 

Ainsi, "appliquer la loi" revient à aimer Dieu et aimer les autres ! Autrement dit, "appliquer la loi" c'est être Amour comme Dieu est Amour ; ce qui est tout à fait logique puisqu'on est créé à Son Image !

 

Un mot pour conclure ?

 

La loi qui a été donnée par Dieu est bonne. C'est même une très bonne chose ! La loi est inspirée et motivée par l'Amour, la loi nous rappelle et nous appelle à l'alliance que Dieu veut faire avec les hommes et la loi nous éduque comme un pédagogue pour que l'on devienne comme Dieu.

 

Mais comme nous le déclare l'apôtre Paul : 

 

Nous n'ignorons pas que la loi est bonne, pourvu qu'on en fasse un usage légitime

(1 Timothée 1.8)

 

Et quel est cet usage légitime ? C'est ce que nous verrons dans la prochaine vidéo !

 

A bientôt.

Écrire commentaire

Commentaires: 0