· 

Guérison miraculeuse d'une excroissance sur la tête

ATTENTION : à la fin de ce témoignage, les photos qui montre l'excroissance pourraient heurter la sensibilité de certains, notamment des enfants.

Mon parcours de guérison : guéri d’une septicémie, infection généralisée de tout mon organisme. De la mi-décembre 2019 à la mi-juin 2020.

 

Le début de la maladie

 

Au départ en me grattant la tête une petite infection s’y est mise, puis il y a eu une dégradation générale progressive à l’ensemble de mon organisme. Au début je n’y ai pas prêté attention pensant que ça allait guérir comme bien d’autres petites plaies. Au moment des fêtes de fin d’année déjà des amis s’inquiéteront en s’étonnant que je n’aille pas voir un dermatologue ou un médecin.  

 

Début janvier l’excroissance grossit, suinte et saigne de temps en temps ce qui me met dans une situation inconfortable. La grosseur du pansement de plus en plus gros intrigue tout le monde. Parfois, alors que je suis en pleine réunion, ça se met à couler et à saigner, provoquant des regards surpris et inquiets. Au début, à part la gêne et le regard des autres je n’avais aucun autre symptôme et je ne ressentais rien de particulier ; si ce n’est le dégoût quand je me voyais dans la glace.

 

Ma conviction

 

Une conviction forte m’habitait et j’étais bien décidé à résister au diable et à prendre ma guérison. Jacqueline avait déjà expérimenté une guérison de maladies auto-immune deux ans auparavant ! Les enseignements sur ce thème (d’Audrey Mack et de quelques autres) que nous écoutions depuis quelques temps nous ont ouvert les yeux sur les mensonges du diable et surtout sur la volonté de Dieu de toujours guérir. On avait de plus en plus réalisé combien notre guérison avait été acquise il y a 2000 ans (1 Pierre 2/24). Fort de toutes ses révélations, j’étais bien décidé à faire fonctionner ma foi. Il se trouve aussi que j’avais regardé quelques semaines avant une vidéo de la guérison de Mike Hoesch un américain qui avait été guéri d’une tumeur énorme qui lui était venu sur la poitrine. Comme Mike, assuré de ma guérison je me pris en photo, certain que ça aiderait quand je témoignerai de ma guérison. 

 

Garder mon esprit sur le Seigneur et sa parole, voici ce qui sera mon combat de la foi. C’était l’occasion d’avoir une fondation sur la réalité invisible plus forte et vraie que les faits visibles. L’ennemi m’avait si souvent fait fonctionner avec mes sentiments et mes sens que là je ne voulais pas céder et j’étais fermement décidé à croire uniquement la parole créatrice de Dieu. Ne pas se fixer sur les symptômes, ouah ce fut pour moi une première ! Véritablement. En même temps que ma guérison physique, plein d’incrédulités vont disparaitre. Avec Jacqueline on  savait qu’il fallait qu’on reste discret, pour se garder de l’incrédulité ambiante et des paroles négatives, y compris celles des chrétiens...

 

Pour tenir ferme chaque jour on a écouté des messages de foi et des témoignages puissants de guérison. J’ai donc observé que si le parcours de guérison est différent suivant les personnes il y a quelques points communs. La détermination à faire confiance à la parole et la révélation qu’il n’y a pas besoin de supplier Dieu de nous guérir puisqu'Il l’a déjà fait il y a 2000 ans. Tous ont commencé à parler la parole de Dieu et c’est ce que j’étais déterminé à faire.  Comme par hasard j’ai retrouvé dans ma bibliothèque un petit livre « le fruit de nos paroles » qui me confirma l’importance de parler comme Dieu. « La vie et la mort sont au pouvoir de la langue » (Proverbes 18/21). Je commence à parler à mon corps et lui commande de se soumettre à la parole de Dieu.

 

A la mi-janvier l’excroissance augmente, mais ça ne me perturbe pas. Autrefois j’aurais pensé que je n’avais pas assez de foi, mais je me suis appuyé sur la parole de Jésus qui déclare que si on a la foi toute petite comme un grain de moutarde on peut déplacer les montagnes, alors l’ennemi ne pourra pas utiliser ce mensonge de n’avoir pas assez de foi. Un autre mensonge que l’ennemi n’a pas pu utiliser c’est sur la volonté de Dieu de toujours guérir. La parole est claire, et hélas bien des chrétiens et des églises ont adopté leurs croyances à leurs expériences et du coup beaucoup ne savent jamais vraiment quelle est la volonté de Dieu. Oh un grand merci au Seigneur de cette forte conviction qui était monté en moi à l’écoute de la parole et des messages depuis plus de deux ans. Plus besoin de supplier, plus besoin de croire qu’on manque de foi, plus de culpabilité, mais l’assurance d’un fils de Dieu aimé par son Papa céleste. Quel est le papa terrestre qui enverrait une maladie à son enfant pour l’éduquer et qui de plus le laisserait mourir sans le soigner !?!

 

Mon seul remède : la Parole

 

Je me suis fait un cahier où j’ai noté les versets de la bible qui m’ont souvent aidé à résister au diable quand celui-ci, devant les faits qui s’aggravaient, essayait de me décourager : Esaïe 53/4, Psaume 103/31 Pierre 2/24 et Matthieu 8/17. Je ne cesserai de les proclamer quand le prince du mensonge me disait que je risquais de mourir en persistant sur mon choix de croire la parole et de ne pas aller voir un dermatologue ou un médecin. Je n’ai rien contre les médecins, mais je ne voulais que m’appuyer sur le diagnostic de la parole. 

 

Satan ne peut qu’utiliser notre ignorance pour nous tromper. Il est bon de lui rappeler qu’il a été vaincu. Colossiens 2/15 Jésus « a désarmé toute autorité, tout pouvoir les donnant en spectacle à l’univers entier quand il les a traînés dans son cortège triomphal après sa victoire sur la croix. »

 

Ce parcours fut tout une école à l’écoute de l’Esprit. Vers la fin février je reçois cette pensée : tout ce qui préoccupe, grossit ; ne te concentre pas sur l’excroissance. Je réalise aussi la différence entre la nouvelle et l’ancienne alliance. Jésus a fait tout ce que David demandait dans ce merveilleux Psaume 51 : purifier son cœur, le laver, ne plus regarder ses fautes, effacer ses torts. Oui nous sommes dans une alliance bien supérieure, et si on en comprend les promesses, on peut relâcher notre foi. La façon de prier dans la nouvelle alliance est bien différente de celle de ceux qui vivaient dans l’ancienne alliance. En lisant le livre aux Hébreux le Saint-Esprit enfonce le clou en me disant tu vois, bien de mes enfants vivent encore sous l’ancienne alliance et sans s’en rendre comptent ils annulent l’œuvre de Jésus à la croix et c’est la ruse du diable ; c’est anti-christ.

 

La situation se dégrade...mais je me fortifie !

 

Fin février, en dehors de l’excroissance qui grossit, divers symptômes apparaissent signifiant que l’infection est en train de gagner tout mon corps. Mais je me fortifie de plus en plus avec le soutien fort de Jacqueline et je peux dire que je ne me soucie pas de ce que je ressens ou vois et à quoi ça ressemble. J’ai le diagnostic de Dieu dans sa parole ! Avec Jacqueline on gardera le silence autour de nous pour faire taire les incrédules. A cette période tout s’aggrave à commencer par la fièvre qui surgit avec la perte d’appétit et un mauvais goût dans la bouche. Le soir je me mets à trembler de froid puis après deux heures de tremblement j’ai des sueurs avec le visage rouge tellement j’ai chaud. Les nuits je ne dors pas beaucoup, réveillé par les sueurs. L’excroissance augmente encore devenant assez insupportable à la vue. Les nuits sont de plus en plus compliquées car je dois me changer plusieurs fois tellement je suis trempé. Le matin je me réveille avec du sang sur l’oreiller malgré le pansement. Mais le Saint Esprit veille et je reçois cet encouragement : « J’ai vu mon cher Jean François combien tu es décidé à tenir à ma parole et je suis fier de toi. Tu es en train d’entrer et d’ancrer la vérité dans ton cœur. ». Puis deux jours plus tard le même Saint Esprit m’encourage devant les rugissements du diable : « Tiens ferme sur la parole de Dieu tu vas finir de traverser cette tempête et d’arriver sur l’autre rive. » 

 

Début mars je loue de plus en plus le Seigneur et je découvre l’impact positif sur mes pensées du parler en langue. Malgré l’aggravation j’ai cette pensée que si la foi ne se manifeste pas par des actes alors ça sert à quoi ? Début mars ce sera l’apogée de la maladie avec des fortes douleurs derrière la tête. Je ne peux plus dormir avec Jacqueline et je dois m’installer dans la chambre du rez-de-chaussée. Cette nouvelle attaque me déstabilise un peu et avec l’aide de Jacqueline on tient ferme en refusant de s’inquiéter. A ce moment je vérifie l’importance de n’être entouré que de personnes qui partage la même conviction. Ce combat de la foi nous le mènerons à deux et ce sera très précieux. J’ai appris à proclamer que j’étais le guéri de l’Eternel sans me soucier de cette excroissance ni à regarder à tous les symptômes qui se multipliaient. Je m’aperçois aussi que je suis couvert de boutons sur toute ma poitrine. Ce fut une période intense où heureusement la révélation d’un Papa merveilleux me fortifiera à tenir ferme. La louange, le parler et le chant en langue garderont mon esprit en accord avec la parole de Dieu. 

 

Tous les jours on écoute des messages sur la guérison et sur la vraie nature de Dieu. Jacqueline me stimule à agir comme un guéri et alors que je me sentais très faible je vais faire les courses avec elle et ça se passe bien. On renonce à faire des pansements sur la tête car l’excroissance est devenue trop grosse et du coup je ne sors qu’avec un chapeau où un bonnet. Je dois affronter le regard et les interrogations des autres mais je les rassure toujours en disant que c’est rien. C’est la période du confinement et donc au début je ne sortirai pas beaucoup étant très faible de toute façon. Le climat général de peur ne m’atteignit absolument pas. A chaque fois que je loue et que je parle en langue je me sens bien. Heureusement qu’il y a quelques années Dieu m’avait dit de ne plus trop écouter radio terrestre, mais radio céleste car les médias ne cessent d’apeurer et de prononcer des paroles de craintes et de peur.

 

La guérison commence à se manifester

 

Début avril je commence à constater que l’excroissance ne grossit plus. Jacqueline le constatant en me mettant un pansement pour la nuit. Exactement  comme dans le témoignage de la guérison de Mike Hoesch que je vous invite à regarder (partir de 9:05 minutes). Je commence à témoigner de ma guérison et de notre combat de la foi au grand étonnement de beaucoup.   

 

Durant cette période je ne prendrai que quelques doliprane au moment des fortes douleurs à la tête, mais constatant que ça ne changeait pas grand-chose j’arrêterai rapidement. A la place, dans un geste symbolique je posais ma bible sur ma tête en disant à mon corps de s’aligner sur la parole de Dieu. De plus en plus, alors que j’étais encore avec divers symptômes je vivais comme quelqu’un de guéri. Je me remis à faire mon jardin. Plus ça allait, plus je savais que cette attaque qui aurait voulu me tuer allait être un élément déclencheur important pour rentrer dans une nouvelle saison avec le Bien-Aimé. Progressivement la fièvre cessa, je retrouve l’appétit et reprends du poids (j’avais perdu 5kg). Les tremblements s’estompent aussi et finissent par s’en aller. Les nuits sont encore compliquées car je suis souvent trempé et doit me sécher toutes les deux heures. Jacqueline, en me mettant une protection le soir pour éviter de tacher l’oreiller avec le sang, constate presque chaque jour que l’excroissance diminue tout doucement. Elle le voit parfaitement à la taille nécessaire pour couvrir cette monstruosité.

 

Le Saint Esprit m’encourage à aller plus loin encore et à enlever tout ce qui rappelle cette maladie. Je remonte coucher dans notre chambre, Jacqueline tient bon elle aussi, car je mouille encore mais ça commence à diminuer. Les boutons sur la poitrine aussi s’en vont. Fin avril je me sens comme avant et l’excroissance à beaucoup diminuer et mi-juin il n’y a plus qu’une trace très petite qui s’efface totalement.

 

Je suis guéri ! Et transformé !!!

 

Pour recevoir cette guérison il a fallu d’abord que Dieu renouvelle mon intelligence et mes pensées pour les aligner sur les pensées de Dieu. Il y avait du ménage à faire. On en avait marre avec Jacqueline de voir si peu de fruits et si peu d’exaucements. Nous sommes sur le chemin de la révélation de notre héritage et de qui nous sommes en Christ. On a complètement changé notre façon de prier. On n’espère pas que ça va fonctionner en essayant de motiver Dieu par nos prières, puisque Dieu a déjà tout fait !

 

Bien sûr c’est notre parcours de guérison, le vôtre sera sans doute différent, il y a tellement de façon dont Dieu nous parle. Mais les principes seront toujours les mêmes. C’est tellement simple il suffit de croire tout simplement ce que la parole dit !

 

 

 

Avec ma guérison j’ai appris plein de choses qui caractérisent notre Père céleste et les lois spirituelles qui sont en cours dans le royaume de Dieu, et je compte bien utiliser cela pour détruire les œuvres du diable comme Jésus le faisait !

 

Jean-François

ATTENTION AMES SENSIBLES, voici les photos :

Écrire commentaire

Commentaires: 9
  • #1

    Isabelle FRANCART (mercredi, 07 octobre 2020 18:41)

    Merci Jean-François, quel formidable témoignage de persévérance dans la foi, Gloire à Dieu !
    Tu fais référence à la prière en langue.
    Justement, tout récemment, le Seigneur m'a rappelé que ce genre de prière est très puissante. En effet, inspirée par l'Esprit de Dieu, elle ne peut que faire mouche car elle est dépourvue de toute pensée inappropriée, elle est parfaite pour cibler droit au but.
    Il m'a d'ailleurs appelée, avec mes enfants, à livrer un combat pour obtenir non pas une guérison, mais un miracle d'un autre ordre.
    Un autre témoignage en perspective...!

  • #2

    Lemonnier Valerie (vendredi, 09 octobre 2020 10:02)


    Merci Jean-François
    La foi en action et l Audace
    Nous font sortir de notre zone de confort pour nous propulser vers le miraculeux
    Gloire au Seigneur pour cette guérison et le témoignage que Jésus agit encore aujourd'hui

  • #3

    Claire (vendredi, 09 octobre 2020 10:32)

    Merci Jean-François pour ce témoignage inspirant et encourageant que j'avais entendu par mon mari. C'est très moche (l'excroissance), mais au final très beau ! C'est grâce à des témoignages comme le tien que la foi des autres peut continuer à percer au travers des doutes et des peurs.

  • #4

    Fribault Jean-François (vendredi, 09 octobre 2020 11:01)

    Merci pour vos commentaires c'est vraiment pour sa gloire ,moi qui autrefois avait peur de tout. Dans ce parcours c'est la nouvelle création qui s'est imposée. Je suis entrain d'écrire un petit livre témoignage de mon parcours et de l'immensité de sa patience et de sa grâce. Merci claire Valérie et Isabelle moi ça m'encourage et je sais que dieu va faire éclater sa gloire dans notre région et dans la francophonie qui en a tant besoin.

  • #5

    Monka ella (mercredi, 14 octobre 2020 19:21)

    Merci jean François pour ce témoignage qui peut que nous encourager Dieu est amour il agit encore aujourd'hui que son nom soit loué

  • #6

    Cécile Guyader (Baranger) (jeudi, 10 décembre 2020 18:37)

    Merci Jean-François pour ton merveilleux témoignage de foi, de persévérance incroyable dans l'adversité, de connaissance de notre Père céleste bienveillant et de sa parole, ont permis au miracle de guérison de s'accomplir. Quel beau parcours ! C'est très encourageant de voir la gloire de Dieu et sa puissance encore et toujours à l'oeuvre !

  • #7

    Fribault Jean François (jeudi, 10 décembre 2020 19:18)

    Hello Cécile plaisir de voir ton commentaire n'hésite pas si tu veux à nous contacter.

  • #8

    Monique BIORET (dimanche, 11 juillet 2021 13:06)

    Merci pour ce témoignage, ça m'a bouleversée! J'ai des soucis de santé et malgré les visites chez différents médecins, rien n'explique ce que je traverse, c'est incompréhensible! Je vis seule et forcément je focalise sur mes symptômes, je suis certaine que c'est du domaine du spirituel et je crois à la guérison divine mais j'étais découragée, votre témoignage qui m'a été transmis par un neveu m'a redonné espoir! Merci!

  • #9

    Fribault Jean François (vendredi, 16 juillet 2021 14:28)

    Merci ça m'encourage aussi n'hésitez pas à nous tenir au courant, oui la parole de dieu est vivante et une semence de vie puissante.