L'amour supporte tout (par Sarah)

C’est lors d’une période très difficile pour moi que Dieu m’a encouragée à trois reprises avec ce fameux chapitre 13 de 1 Corinthiens. La troisième et dernière fois où Il me renvoyait vers ce passage je criais à Lui pour un encouragement, ne voyant pas ma situation changer. Je me disais «oui bon ok ; Tu m’as déjà dit deux fois que la solution c’était d’aimer, je vais pas encore relire !! ». Mais sentant l’insistance dans mon cœur je l’ai relu. Mon regard c’est alors arrêté particulièrement sur ce verset qui dit que l’Amour « supporte tout ». J’ai senti qu’il fallait s’arrêter sur cette notion et laisser Dieu me parler dessus. Cela m’a amenée à quelque chose de fondamental et qui m’a définitivement extirpée de cette situation difficile en me rendant vraiment libre.

 

L’Amour qui supporte tout n’est PAS l’amour qui subit.

Lorsque l’on vit quelque chose de difficile et que ceci est lié à une relation (amicale, amoureuse, familiale, de travail), il est très difficile, voire impossible, de ne pas se retrouver à subir. La plupart des gens finiront, d’une façon ou d’une autre, par créer une séparation d’avec la personne qui la font souffrir ou alors ils continueront de souffrir pendant un certain temps.

En étant chrétien, on sait tous normalement que Dieu nous dit d’aimer, et même d’aimer nos ennemis.

« ouais mais enfin là quand même c’est pas juste, je me tue à la tâche, je fais des efforts et lui rien. Alors basta » ; « oui mais je souffre trop » ; « oui mais dans une relation on est deux, on ne peut pas forcer l’autre à changer ».

L’Amour serait-il si peu puissant qu’Il ne puisse bouleverser une personne ? Bien sûr que non. Alors pourquoi tant de personnes disent « j’ai tout essayé, je l’ai aimé mais ça n’a rien changé » ? Beaucoup sont épuisés et en très grande souffrance à cause de cela.

Le même Esprit qui a ressuscité Christ et qui vit en nous ne serait-Il donc pas capable de faire mieux que ça ? Certainement pas. Le problème viendrait-il alors de l’amour que nous connaissons et tentons de manifester ? Je le crois.

 

Il nous aime

Nous savons-nous aimés de notre Père ? La plupart d’entre nous dirons avec sincérité « oui je le sais ». Mais dans les faits nous voyons bien que nous souffrons beaucoup de ne pas se savoir aimés de notre Père. Nous connaissons bien peu la hauteur, la largeur et la profondeur de cet Amour pour nous-même ainsi que pour ceux qui nous entourent. L’Amour du Père est bouleversant, source de grandes transformations et d’actes incroyables. Mais nous nous sommes empêtrés dans nos souffrances, nos peurs, dans le faire, le mérite, la religiosité qui étouffent et rendent dur. Nous vivons une vie assez banale, comme tout le monde et lorsqu’une épreuve survient, nous doutons rapidement, manquons cruellement de confiance en Dieu, nous Le supplions d’agir. Nous sommes saisis par la peur, l’angoisse et tentons de tout contrôler, même l’incontrôlable. En vérité nous connaissons bien mal notre Dieu et son Amour. Savons-nous que Dieu nous a donné une nouvelle Vie et pas juste un vague mince espoir de, peut-être, potentiellement, de temps en temps, agir pour changer 2-3 trucs ? Cette nouvelle Vie pleinement inscrite dans notre être intérieur, est faite pour s’exprimer. C’est Christ en nous, le Vouloir et le Faire, la Puissance du Très Haut à l’intérieur de nous qui tressaille de pouvoir se manifester au monde. Mais si nous ne sommes pas au courant, comment le vivre ? Une fraîche révélation de l’Amour est toujours la bienvenue alors n’hésitez pas à la demander et la désirer, elle vous transformera et vos perspectives/compréhensions changeront.

 

Qui supporte ?

Ce que j’ai vécu était pour moi extrêmement difficile. Il y a de cela quelques années je n’aurais su le vivre ainsi. Heureusement, Dieu m’a transformée depuis. Néanmoins, ce n’était pas une partie de plaisir et des angoisses intenses tentaient parfois de m’envahir. Comment quelqu’un comme moi, hypersensible, qui s’est toujours trouvée très faible dans ses émotions et facilement renversable dans les circonstances difficiles pouvait traverser pareille épreuve ? Certainement pas en subissant. Comment ne pas subir alors ? Et bien en Le laissant LUI, Christ en nous, tout supporter.

Comment faire me direz-vous ? Déjà en comprenant qu’Il est bel et bien en nous et que notre Dieu est bon. Ensuite, simplement croire, Lui faire confiance et choisir.

Dans ma difficulté, j’ai régulièrement senti en moi la colère, la propre justice ou l’intense souffrance vouloir prendre le pouvoir. A chaque fois j’ai senti le Saint Esprit me parler et me dire : tu as le choix, la mort ou la Vie. Et bien je vous assure, quand on choisit la Vie, donc d’aimer, l’atmosphère intérieure change du tout au tout. Oh parfois je n’avais pas du tout envie de faire le choix de ne pas crier à l’injustice. Mais en vérité, en pétant ma durite, allais-je vraiment m’aider et faire changer ma situation ? Pas du tout. Quel est mon but ? Que ma souffrance soit reconnue ainsi que l’injustice que je subis ? Ou retrouver l’harmonie et vivre enfin la Vie que je sais que Dieu m’a donnée ?

 

Se libérer de la propre justice et s’abandonner dans Ses bras

Nous sommes souvent piégés avec la propre justice. En la choisissant nous allons à l’encontre même de ce que l’on désire vraiment et donc à l’encontre de l’action de Dieu. Nous nous sabotons tout seul. Lorsqu’on renonce à sa propre justice on dit oui à Dieu et donc à son action. C’est décider de Lui faire confiance, de s’abandonner à Lui. Sa Présence en nous devient active et l’Espoir dans nos cœurs renaît. Les choses qui nous blessaient ne nous blessent plus et nous devenons capables d’aimer d’une manière qui n’a rien à voir avec ce que l’on a connu. Nous nous ressourçons en Lui, trouvons le réconfort en Lui, nous nous nourrissons de Lui et Il fait le reste. Dans la simplicité de votre quotidien vous serez surpris d’avoir des élans d’amour nouveaux. Ces élans, sans que vous vous en rendiez compte vont petit à petit toucher l’autre, la personne avec qui vous vivez cette difficulté. L’Amour du Père que vous avez laissé vous envahir vient maintenant toucher vers l’extérieur de vous, au travers de vous. Vous n’essayez plus de changer l’autre, d’agir par principe, réaction ou encore avec des idées bien arrêtées sur ce dont l’autre aurait besoin ou qu’il devrait comprendre. Non. Vous l’aimez. Vous l’aimez tellement que vous le voyez déjà comme celui qu’il est vraiment même si pas encore visible. Ses imperfections qui vous mettaient tant à mal jadis ne vous font plus rien, au contraire vous voyez à quel point cet être aimé souffre de l’absence de connaissance intime de l’Amour de son Père pour lui et de qui il est vraiment. Je vous garantis que même l’huître la plus fermée finira par s’ouvrir. Parfois cela sera rapide et parfois plus long. Mais je suis persuadée que l’Amour peut tout. Et à la fin, vous vous rendrez compte que vous avez combattu le bon combat.

 

Le combat de la foi

Finalement, en aimant de l’Amour du Père, Le laissant Lui, tout supporter à notre place, espérant tout, que faisons-nous ? Nous marchons par la foi bien sûr ! Dans mon cas, je peux vous dire que lorsque j’ai réalisé que j’étais en train de vivre et d’apprendre à vivre ça j’étais tellement joyeuse ! Je le savais, je ne savais pas marcher par la foi. Cela est bien triste mais je ne suis malheureusement pas un cas isolé, loin de là. Le corps de Christ manque cruellement de vivre cette réalité fondamentale de notre foi. Notre combat n’est pas de changer l’autre, de lutter avec toutes nos forces pour tenir bon, de jeûner, prier, chasser les démons etc. Notre combat est de rester dans le repos de la foi. Tout notre être crie à la propre justice, à la colère envers Dieu qui nous laisserait subir la situation, à l’envie de tout plaquer etc. En choisissant de Le laisser Lui, être notre Force, Celui qui supporte et nous donne d’aimer sans subir, nous choisissons la Vie, nous activons la plus grande Puissance qui n'ait jamais existée et ENFIN, notre monde change.

L’Amour que Dieu nous donne est le même pour chacun et s’exprimera différemment en fonction de chaque personne et de chaque situation. Il sait ce dont a besoin chaque individu et Il vous inspirera. Laissez-Le vous surprendre. Pour tenir ferme dans la foi, plusieurs m’ont soutenue par la prière, et personnellement j’ai énormément chanté. Quand on ne sait plus quoi dire ou prier, qu’on est las, un bon moyen de rebondir est de chanter. Un chant connu, inspiré ou juste une mélodie ; peu importe. Que l’on chante juste ou faux, si ce média vous parle, faites-le. Si c’est autre chose ne vous en privez pas. A chaque fois que vous ferez cela vos forces seront renouvelées et vos perspectives réajustées. Et parfois de sacrées expériences s’y ajouteront.

Dieu est bel et bien le Dieu de l’impossible et Il demeure en vous ! Si vous croyez en la résurrection de Jésus Christ ne pensez donc pas que le reste soit trop dur pour Lui. Surtout, ne confondez pas l’Amour qui supporte tout qui est la Puissance active de notre Père en nous avec le fait de subir. Dans un cas vous vivez la libération et la transformation, et dans l'autre vous vous maltraitez et vous vous laissez maltraiter. L’épuisement, la colère, la rancœur, le désespoir finiront par vous gagner et vous perdrez tout.

 

 

Bien évidement tout ceci se transpose dans tous les domaines de la vie car marcher par la Foi devrait être notre quotidien. Et notre Père et son Amour infini devraient être notre alimentation première, la Source de toute notre vie.

Soyez tous encouragés et pleins d’Espérance.

Amour, Père, Supporte, Foi, Souffrance, Vie

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    Marie Condette (mercredi, 02 janvier 2019 06:36)

    Coucou la famille, merci pour ton message Sarah. Tu m'encourages à travers ton message.
    Soyez bénis tous les 5. Et que pendant cette nouvelle année Dieu vous apporte ce dont vous avez besoin. En espérant que l'on se reverra pendant cette année.

  • #2

    Tata Jojo� (mercredi, 02 janvier 2019 20:25)

    L’amour supporte tout! J’aime tellement me rappeller ce passage de I Cor 13! Merci Sarah pour ces mots d exhortation ! Il est bon aussi d’apporter la nuance comme tu l’as fait; il ne s’agit pas de tout subir! Mais de faire confiance a notre Papa Céleste qui Lui peut tout supporter et nous rendre fort dans nos faiblesses!

  • #3

    Sarah Rigotti (mercredi, 02 janvier 2019 22:28)

    Merci à vous Marie et Johanna! Belle année à vous et pleins d'aventures magnifiques avec notre Dieu si merveilleux.

  • #4

    Stéphanie (jeudi, 03 janvier 2019 10:42)

    MAGNIFIQUE ! Merci infiniment Sarah pour ce témoignage merveilleux et ce puissant encouragement! Mon coeur en vibre de joie et tout mon être applaudit !
    Haaaa...1 Corinthiens 13, tout un programme, et mon passage préféré !!
    Merci d'avoir vraiment souligné et approfondi la nuance avec le fait de subir et tout ce que cela engendre et combien on peut faire fausse route et se retrouver empêtrés dans des situations vraiment compliquées...
    Oui, SON Amour est TOUT puissant, et transcende TOUT ! SON Amour est toujours LA solution, LA seule réponse. Et comme tu le dis si bien, se savoir vraiment aimé de LUI c'est la base et vivre véritablement comme un/une bien-aimé(e), ça change tout!
    Quelle puissance et quelle liberté !
    Je vous souhaite une belle année les amis, toujours plus ancrés dans SA vérité, dans SON amour avec tous les fruits excellents et les riches expériences qui en découlent ! Régalez-vous !
    Toute la famille Blacas vous embrasse ! À bientôt...

  • #5

    Sarah Rigotti (lundi, 07 janvier 2019 13:59)

    Merci Stéphanie, pleins de bonnes choses pour votre merveilleuse famille qui brille intensément! :)